« Ensemble pour en finir avec les mutilations génitales féminines » : lancement d’une plateforme européenne de connaissances en ligne

L’excision touche environ 500 000 femmes en Europe. En France, 3 adolescentes sur 10 dont les parents sont issus de pays pratiquant traditionnellement l’excision sont menacées de Mutilations Sexuelles Féminines (MSF). Pour faire face à ce problème de santé publique majeur, la Plateforme Européenne de Connaissances en Ligne UEFGM (United to END FGM), a été lancée le 6 février dernier lors de la Journée Internationale de Tolérance Zéro à l’égard des Mutilations Sexuelles Féminines. Cette plateforme gratuite et en ligne, disponible en 9 langues, permet aux professionnel-le-s de la santé, de l’éducation, de l’asile, de la police, des médias, de […]

Lire la suite...

Laurence ROSSIGNOL salue l’adoption en nouvelle lecture de la proposition de loi relative à l’extension du délit d’entrave à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) par l’Assemblée nationale

A la suite de la commission mixte paritaire du 24 janvier dernier qui n’a pas été conclusive, l’Assemblée nationale a examiné en nouvelle lecture la proposition de loi relative à l’extension du délit d’entrave à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) déposée par Bruno Le Roux, Catherine Coutelle, Catherine Lemorton, Maud Olivier et le groupe socialiste. Dans un contexte national et international de montée des conservatismes et des extrémismes religieux qui veulent organiser le contrôle des femmes, de leurs corps et de leur sexualité, l’adoption de ce texte constitue une nouvelle avancée pour garantir aux femmes la liberté de mettre un […]

Lire la suite...

Délit d’entrave à l’IVG : La majorité sénatoriale refuse que le débat ait lieu

Alors que le projet de loi Égalité et Citoyenneté, adopté en première lecture à l’Assemblée, est actuellement en débat au Sénat, la commission spéciale chargée de l’examiner a déclaré irrecevable, au titre de l’article 45 de la Constitution, un amendement étendant le délit d’entrave à l’interruption volontaire de grossesse (IVG).

Lire la suite...

Dix idées reçues sur la contraception

Par Martin Winckler / Dr Marc Zaffran Lancée en 2007, la Journée Mondiale de la Contraception a lieu tous les ans le 26 septembre. Cet événement international a pour but d’informer et de sensibiliser les jeunes sur l’importance de la contraception. A cette occasion, Martin Winckler, médecin et parrain de « Sexisme Pas Notre Genre » fait le point sur les 10 idées reçues les plus fréquentes au sujet de la contraception.   1 – Beaucoup de femmes se retrouvent enceintes sans le vouloir par refus de la contraception. Vrai ou Faux ? Faux ! Plusieurs enquêtes menées par l’Ined, l’INSERM […]

Lire la suite...

Réaction de Laurence Rossignol suite à la suspension de la consultation sur la clause de conscience des pharmaciens

“Je me réjouis que l’ordre des pharmaciens ait finalement décidé de renoncer à la consultation, organisée en son sein, sur l’introduction d’une clause de conscience dans la déontologie de la profession. Comme j’ai eu l’occasion de le souligner, l’accès des femmes à la contraception ne peut être soumis aux aléas des convictions personnelles des professionnels. Le soutien apporté à cette clause de conscience par les organisations hostiles au droit des femmes à disposer de leur corps a d’ailleurs largement confirmé à quel point mes craintes et celles des associations étaient fondées. C’est une sage décision qu’a prise l’ordre des pharmaciens.” […]

Lire la suite...

Consultation sur la création d’une clause de conscience pour les pharmaciens : l’accès à la contraception et à l’IVG ne peut être remis en cause

Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des Femmes, a découvert avec étonnement que l’Ordre des pharmaciens avait lancé une consultation interne visant à recueillir l’avis de la profession sur l’introduction d’une clause de conscience. Cette clause permettrait aux pharmaciens de « refuser d’effectuer un acte pharmaceutique susceptible d’attenter à la vie humaine ». Si cette consultation était suivie d’effet, elle ouvrirait clairement la possibilité pour des pharmaciens de refuser de délivrer la contraception d’urgence (pilule du lendemain), la pilule, le stérilet ou même le préservatif. Dans un climat international inquiétant de mise en cause des droits […]

Lire la suite...

La ministre française des Droits des femmes défend l’IVG devant son homologue polonaise

Laurence Rossignol, ministre française des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, a défendu jeudi à Varsovie le respect du droit des femmes de choisir l’avortement, devant son homologue polonaise, Elzbieta Rafalska. “Je ne suis pas sortie rassurée de cet entretien“, a-t-elle reconnu en rencontrant des journalistes en marge du Sommet Mondial des Femmes, un rassemblement international annuel dit “Davos féminin”, axé cette année sur la faible présence des femmes dans le secteur numérique. On assiste actuellement en Pologne à une offensive d’organisations anti-avortement qui souhaitent durcir encore une législation déjà très stricte sur l’IVG, et le parti conservateur […]

Lire la suite...

Lancement de la campagne de prévention de l’achat d’actes sexuels « Le prix d’une passe n’est pas celui que tu crois »

Le Ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes et l’association le Mouvement du Nid – France, lancent ce jour une campagne de prévention de l’achat d’actes sexuels, intitulée « Le prix d’une passe n’est pas celui que tu crois ». La campagne sera relayée dans les territoires (Paris, Marseille, Lyon, Nice, Strasbourg, Lorient, Orléans, Lille, Toulouse et dans l’Essonne), sous forme d’affichage et de diffusion de cartes-postales dans les fan-zones et dans les bars retransmettant les matchs, dans les mairies et les maisons des associations. Pour Laurence Rossignol, Ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des […]

Lire la suite...
1 2 3 4